Retour d’expérience sur le développement d’une marketplace

Revente d’une voile, achat d’un altimètre, prêt d’un sac…Aozora est devenue en trois ans la principale place de marché pour parachutistes ! Elle est connue dans toutes le DZ (Drop Zone pour les intimes, lieu où les parachutistes se retrouvent pour se jeter d’un avion) d’Europe et elle est même prête à se déployer dans le monde entier 🌍. Qui est derrière cette startup 🚀🚀🚀 prometteuse ? Notre CTO (!) qui a deux passions dans la vie : le développement et le parachutisme.

Agilap étant en charge des développements pour Aozora, on peut dire que notre CTO allie l’utile à l’agréable ! Aussi, nous nous sommes dits que vous pourriez être intéressés d’avoir notre retour d’expérience sur le développement d’une marketplace.

 

L’origine du projet

Pour la mise en situation, notre CTO, Olivier, parcourt le monde à la recherche des plus belles DZ (cf plus haut) et a plus de 400 sauts à son actif en 4 ans ! Autant dire que si vous voulez passer une soirée tranquille, il ne faut pas le brancher para 😉 #jdcjdr.

En bref, l’idée d’Aozora est venue d’un constat simple : dans le monde du parachutisme tout est éparpillé entre Facebook et des sites web plus ou moins à jour, voire franchement perdu dans les conversations des forums para… A la réflexion, et après quelques bières post saut 🍻, notre CTO s’est dit qu’il était de son devoir d’améliorer les connexions entre parachutistes 😇.

L’idée était simple (la mise en place un peu moins…) : avoir des petites annonces plus efficaces, centraliser les infos sur les DZ ainsi que les tunnels (soufflerie simulateurs de chute libre), et connaître tous les évènements para, du petit week-end à la cool aux derniers gros records ! ça a l’air simple comme ça, non ? Pour réussir, il fallait créer une nouvelle relation entre les pratiquants loisirs et les pros, qui rapprocherait les élèves des coachs, les sautants des DZ, les moniteurs des clients et des employeurs. A la fin de soirée, notre CTO voulait carrément faire le réseau social du para (vous savez le truc que l’on dit de surtout pas faire à nos clients parce que l’air de rien ça peut coûter quelques milliards de dollars 💰)…

Après avoir repris ses esprits grâce à une bonne nuit de sommeil et une (mauvaise) boisson detox 🍵, il a réalisé deux choses : premièrement, le para est un tout petit marché, donc aucun gros acteur du web ne lancera de Facebook du para (#ReveBrisé #MondeInjuste). Deuxièmement, les gros acteurs du para n’ont pas le temps de s’en occuper non plus (#Seriously). Il ne restait qu’une solution : se retrousser les manches…

 

Les choix techniques

Sans le savoir la « startup » était en marche (#lsem #startupNation) ! Il apparait très vite que le véritable besoin de la communauté para était une marketplace permettant de partager le matériel et les expériences. Le seul problème est que, pour mémoire, en mode start-up, on n’a pas d’argent… d’autant plus si le peu que l’on a sert à faire des sauts 😜… Comment donc développer une place de marché internationale (ah oui, le para n’a pas de frontière) dans un budget raisonnable ?

La seule solution était d’utiliser une marketplace Open Source qui couvre les grandes fonctionnalités suivantes : déposer des annonces (offres, location, demandes), avoir un moteur de recherche d’annonces, pouvoir géolocaliser les annonces, gérer des notifications (à minima e-mails), avoir une messagerie entre utilisateurs, et le nerf de la guerre : proposer un système de paiement. Tout ce qui a de plus simple dans une application 😁.

Le challenge semblait impossible à relever mais c’est là qu’Olivier, notre CTO, est tombé / a sauté sur Sharetribe.

 

C’est quoi Sharetribe ?

Sharetribe est une marketplace en OpenSource (sources accessibles ici). C’est un peu le WordPress de la place de marché avec la promesse de pouvoir lancer sa marketplace en une seule journée 💪, juste en paramétrant les options.

Tout cela est vrai mais ça ne s’arrête pas là ! Avec une bonne surcouche de développements spécifiques, Sharetribe permet d’aller beaucoup plus loin. Vous pouvez par exemple changer la présentation des annonces, ajouter des KeyData (la taille, le poids, volume etc.), avoir des notifications de recherche, avoir des profils utilisateurs multi-plateformes (SSO, aka single sign on), et avoir des multi devises etc.

Au-delà de ces possibilités, ce qui a motivé notre CTO est que Sharetribe est un code entièrement publié en Open Source, présentant une base solide (7 ans de commits), avec en back-up la société mère qui fait évoluer le cœur de l’outil et propose une version en SaaS. Cette solution s’accompagne d’une bonne communauté de développeurs et d’une approche multi technos (tout ce qu’on adore) : Ruby on Rails + Node + React + quelques micros services, et des services tiers (par exemple le paiement via Stripe qu’on adore aussi).

Ainsi, la structure technique de Sharetribe offre une bonne base de customisations du code 🤗, parfaite pour s’adapter aux particularités du milieu du parachutisme (pour une meilleure UX) qui n’aurait pas pu être couvertes par la version paramétrable.

 

Un projet qui nous plait (mais fait peur à notre CEO;))

Autant dire qu’au moment du séminaire tout le monde flippe 😱 parce que même si on trouve le parachutisme cool, on a un peu peur d’être jeté d’un avion un jour ou l’autre par notre CTO ! Cette année on a eu la chance de faire de la planche en Bretagne 😁 mais c’est sûr on va y passer (promis on enverra les photos).

Tout ça pour dire que le para, on trouve ça cool. J’ai oublié de préciser qu’un autre de nos Ingénieurs, Thomas, est aussi para, donc Aozora c’est un peu le projet coup de cœur 💘. En plus, le challenge technique d’adapter une marketplace sur un marché de niche C2C / B2C nous a bien plu aussi. Enfin, notre client (aka notre CTO) est vraiment sympa (si si, quand il ne vous pousse pas d’un avion !). Il nous a même laissé travailler en mode agile (#LeParadis #PlusDeFonctionnalitesAEquiBudget). Bref le kiff ! #PlusDePara #PlusDeTunnel #PlusDeFun

Au plaisir d’échanger pour ceux qui veulent aller plus loin ?

PS : Pour ceux qui nous connaissent bien, vous comprenez mieux pourquoi nos cartes de vœux sont liées au para 😉

Bons projets et à bientôt, l’équipe d’Agilap 🌈

Categories: Projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Projet

Choisir la meilleure stack technique 

Vous avez certainement déjà entendu le mot « stack » 📣, par exemple, « stack technique », ingénieur-développeur « full-stack », « stackoverflow »… ça parait tellement évident que l’on oublie souvent d’expliquer les enjeux qui se cachent derrière ce concept.   C’est Read more…

Projet

How I met your project ?

Une première rencontre avec son conseiller digital, c’est un peu comme un premier rendez-vous galant 💘 : on a une multitude d’interrogations et une petite montée de stress avant le dit rendez-vous. Que dois-je amener ? De Read more…

Projet

C’est quoi le développement web durable ?

« Euh, ça ne marche plus ! » 😡. Petite phrase simple à laquelle a déjà été confronté n’importe quel utilisateur du web. Ce qui peut se traduire chez un client par : « Euh, mon site ne fonctionne plus du Read more…